Comment mettre en place un management intermédiaire ?

Contexte

Un “homme clé “ sans expérience managériale que le cabinet a souhaité valoriser, un technicien compétent qui a obtenu le poste à l’ancienneté parce qu’il fallait éviter qu’il parte, un expert qui a vu son équipe s’étoffer, passant d’une assistante à une équipe de 4 à 6 personnes, un cadre doté de compétences managériales certaines, mais novice sur le secteur, sont des situations qui montrent l’intérêt de poser la question “Comment mettre en place un management intermédiaire” pour son cabinet afin d’éviter des écueils dans la relation avec les collaborateurs.

Bénéfice

Les managers intermédiaires sont le cœur de votre cabinet : ils constituent une interface clé pour mettre en cohérence l’opérationnel et le stratégique.
Ils sont des « relais », sur lesquels le cabinet s’appuie pour faire le lien entre les collaborateurs et les dirigeants, qui n’ont ni les mêmes objectifs, ni la même vision du cabinet. Ils ont donc un rôle essentiel à jouer dans la régulation du cabinet et la communication interne.

La particularité du management intermédiaire tient à la proximité qu’ils entretiennent avec leurs équipes et leurs dirigeants

Points de vigilance

  • Soyez attentif aux désengagement des managers intermédiaires 
  • Analysez les répercussions des tensions sur l’activité
  • Puissants leviers s’ils sont bien organisés
  • Participez de manière complémentaire au management principal

Avec CEECAP ORGANISATION :

  • Mieux travailler sur le développement du cabinet
  • Mettre en place de nouveaux échelons
  • Véritable mission de ressources humaines
  • Déléguer des tâches de supervision opérationnelle et de gestion client
  • Adopter un reporting efficient
Comment mettre en place un management intermédiaire ?, CEECAP