RGPD : quelles sont les bonnes approches pour le cabinet ?

Contexte

Le Règlement Général de la Protection des Données (RGPD) s’applique à tous les cabinets d’expertise comptable et de commissariat aux comptes, quelle que soit leur taille, leur structure et leur domaine d’activité.

La question est d’aborder le thème du RGPD de manière fluide et décomplexée, axée sur les priorités pour sa mise en œuvre dans le cabinet. 

Bénéfice

Ne pouvant faire fi des évolutions technologiques, du déploiement du numérique dans vos activités, de votre obligation de garantir le secret professionnel et la protection des données à caractère personnel de vos clients, l’expert-comptable se doit d’être particulièrement exemplaire en la matière. 

Cela passe notamment par les étapes suivantes :

– mieux appréhender ce qu’est et ce que n’est pas le RGPD, et ses conséquences

– s’interroger sur les bonnes pratiques de sécurité des données

– mettre en place une méthodologie de mise en conformité adaptée à vos métiers

Points de vigilance

  • Ne négligez pas la question des RGPD, vous engagez votre responsabilité dans toutes vos actions
  • Inscrivez les exigences de la RGPD dans l’exercice normal des activités du cabinet
  • Ne vous en remettez pas exclusivement à vos applications
  • Montrez l’exemple pour vos équipes et vos clients

Avec CEECAP ORGANISATION :

  • Travailler avec un consultant spécialisé pour aller à l’essentiel :
    • faire le point sur les exigences de la RGPD
    • évaluer vos pratiques de protection des données
    • mettre en place une méthodologie de mise en conformité adaptée à vos métiers dans l’ensemble de vos prestations
  • Me former avec des intervenants qui connaissent les pratiques déjà mises en place dans les cabinets
RGPD : quelles sont les bonnes approches pour le cabinet ?, CEECAP