Comment préserver les savoirs et l’image du cabinet lors de la sortie d’un collaborateur ?

Contexte

Si les cabinets sont de plus en plus nombreux à soigner l’intégration de leurs nouveaux collaborateurs, rares sont ceux qui intègrent le départ de salariés dans leurs processus internes. Or, l’off-boarding – ou le processus de sortie des effectifs d’un collaborateur – est une étape clé pour les cabinets, à ne surtout pas négliger dans la mesure où celui-ci peut avoir un impact soit sur la clientèle (le client part à la suite du départ du collaborateur qui gérer son dossier), soit sur l’image de l’entreprise (lorsque le départ se fait dans de mauvaises conditions et que le collaborateur partage sa mauvaise expérience dans son cercle social ou sur les réseaux sociaux, soit sur le climat du cabinet (un départ mal géré impacte les ressentis et la motivation des équipes)..

Bénéfice

Faites du départ de votre salarié un moment important, valorisant son parcours et ses compétences. Sécurisez l’image de votre cabinet par les réseaux sociaux, ou bien par la création d’un réseau d’alumni, d’anciens salariés partageant une culture et une expérience communes. Maintenir de bonnes relations post-entreprise permet également la cooptation de nouveaux talents.

Communiquez avec “ceux qui restent” sur la qualité des sorties de collaborateur et les acquis de l’expérience vécue par ce collaborateur au sein du cabinet.

Points de vigilance

  • Définissez la check-list des actions à réaliser avant le départ 
  • Sécurisez l’image du cabinet lors du départ en gardant contact avec vos anciens collaborateurs
  • Communiquez positivement et de façon constructive sur les départs de collaborateurs

Avec CEECAP ORGANISATION :

  • Communiquer rapidement sur le départ du collaborateur 
  • Faire du départ un moment valorisant 
  • Améliorer mon organisation à l’occasion d’un départ
  • Rebondir avec de la mobilité interne professionnelle
  • Être en veille des inconvénients mais aussi du potentiel de réorganisation des éventuelles sorties
Comment préserver les savoirs et l’image du cabinet lors de la sortie d’un collaborateur ?, CEECAP